Foire Aux Questions

Des réponses pour vous …

 

Pourquoi y-a-t-il un ® à la suite de « Méthode de l’Ovulation Billings ® »?

La Méthode de l’Ovulation Billings ® est une marque déposée et protégée : « Reserved». Cette particularité se traduit par le ® à la suite de son appellation.

Le ® est le garant d’un enseignement authentique conforme à celui des Drs Billings. Partout dans le monde, les associations affiliées à l’Organisation Mondiale de la Méthode de l’Ovulation Billings (la WOOMB) diffusent le même enseignement avec les mêmes documents homologués. Tant sur le fond que sur la forme, le ® vous certifie la qualité et la conformité de l’enseignement sans variations. Une seule association est affiliée par pays. En France, il s’agit de Méthode Billings® WOOMB. Pour trouver les associations de chaque pays, cliquez ici.

La méthode est elle fiable ?

OUI , la méthode est fiable à plus de 99 % (consulter les études scientifiques publiées sur notre site sur cette page) sous 3 conditions :

  • Si elle est correctement enseignée par un enseignant accrédité de Méthode Billings WOOMB, seule association en France homologuée à dispenser les formations à l’authentique Méthode de l’Ovulation Billings ® (marque déposée).

De nombreux «  conseiller en fertilité », « accompagnateur en fertilité, «  moniteurs non officiels » sont présents sur internet ou sur les réseaux sociaux, ils enseignent souvent leur « propre méthode » ou conseillent ceux qui le souhaitent. La méthode de l’Ovulation Billings ® est unique et soumise à des modalités d’enseignement stricts. (documents homologués, monitrice ou moniteur accrédité, enseignement encadré). Vous pouvez vérifier que votre enseignant est accrédité en contactant notre association (woombfrance@yahoo.fr). Une légère différence dans les modalités d’enseignement peut entrainer de grandes variations de pratique et donc des déceptions de résultat. Soyez donc vigilants.

  • Si elle est correctement comprise. Pour cela, le coaching via tableau de fertilité après l’instruction initiale par un enseignant accrédité est indispensable via une application homologuée par l’Organisation Mondiale de la Méthode de l’Ovulation Billings ®. Là encore, il est important de respecter la tenue d’un tableau sans aléas de symboles ou autres, ce qui pourrait être source d’erreur. Ensuite, l’enseignant accompagne la femme jusqu’à son autonomie. Lui seul peut lui indiquer le moment où elle est apte à pratiquer la méthode en autonomie. Bien, sûr, l’enseignant est toujours disponible en cas de questions.
  • Si elle est correctement suivie. C’est au couple qui a compris les 4 règles de la méthode de décider s’il va les suivre. S’il choisit de s’écarter d’une des règles de la Méthode, il le fera consciemment et saura que la Méthode n’est pas remise en cause.

 

Comment trouver la glaire cervicale ?

La glaire provient du col de l’utérus et descend dans le vagin avant d’arriver à la vulve. La vulve est un organe sensoriel puissant capable de détecter sa présence. Formée des grandes lèvres (repli de peau) et des petites  lèvres (repli de muqueuse), la vulve peut ressentir la pression, l’humidité, le chaud, le froid. Il est inutile et source d’erreur, de toucher la vulve ou la glaire cervicale car la vulve vous indique directement la sensation qu’elle vous procure (mouillé, glissant  etc..). Cela vous induira aussi en erreur si vous cherchez à recueillir de la glaire à l’intérieur du vagin car celui-ci est toujours humide. Par ailleurs, cela peut vous causer des infections.

Dans la Méthode de l’Ovulation Billings ®, la femme se connecte à ses sensations à la vulve au cours de ses activités habituelles et prend conscience de ce qu’elle ressent. Cela devient une seconde nature avec un peu d’expérience.

Des femmes aveugles peuvent pratiquer la Méthode.

Des femmes ayant peut de glaire peuvent également pratiquer la Méthode car elles sont habituées à ressentir de fines variations.

La glaire cervicale n’est pas nécessairement visible, mais ce n’est pas pour cela qu’elle n’est pas présente.

A quoi ressemble la glaire cervicale ?

La glaire cervicale n’est pas toujours observable, en particulier le jour de sommet de fertilité où il est fréquent que la femme « ne voit rien », alors qu’elle est extrêmement fertile. La glaire est alors très chargée en eau au point de se rendre invisible. C’est pourquoi, il ne faut pas essayer de  comparer la glaire à des photos que l’on peut trouver sur internet. Jamais dans l’enseignement de l’authentique méthode, on ne fournit des photos de glaire à la femme, jamais non plus, la monitrice ne demande à sa cliente de lui envoyer des photos de sa  glaire ! De plus, l’apparence de la glaire peut varier d’une femme à l’autre et pour une même femme d’un cycle à l’autre. C’est la femme qui ressent sa présence à la  vulve. Parfois, la femme peut observer des fils de glaire lorsqu’elle est sous la douche ou lorsqu’elle va aux toilettes mais ce n’est pas nécessaire. La femme apprend à se faire confiance au fil des cycles et même si elle ne peut « voir la glaire », elle reconnait sa présence. Ce qui est certain , c’est que la glaire n’est pas comparable aux  » pertes blanches » qui elles ne changent pas jour après  jour, ni dans la quantité, ni dans la sensation qu’elles procurent.

Comment savoir si je suis fertile ?

La fertilité est reconnue par un profil qui change et évolue dans l’aspect et/ou la sensation de vos sécrétions. Au contraire, un profil qui ne change pas jour après jour constitue un profile infertile. Avec la Méthode de l’Ovulation Billings ® , vous serez capable de définir vos profils. Votre enseignant vous guidera pour les reconnaitre. Remplir quotidiennement votre tableau de fertilité permet d’enregistrer ces variations et de les visualiser. Le tableau est indispensable pour pratiquer la Méthode.

Combien de jours dans un cycle le couple moyen est-il fertile ?

Cela dépend des femmes car la phase de production de glaire est d’une durée variable. On compte habituellement  entre 3 et 5 jours pour atteindre le jour sommet. Ensuite, on ajoute 3 jours de fertilité potentielle, car l’ovulation peut avoir lieu jusqu’à 2 jours après le sommet et l’ovule peut vivre jusqu’à 24h. Les spermatozoïdes peuvent vivre jusqu’à 5 jours si la glaire est présente. Une union en début de période fertile peut donc permettre une conception.

Pourquoi est-il important de n’avoir des unions que le soir dans la première partie du cycle avant que la fertilité ne devienne apparente ?

Vous devez être debout et bouger pendant quelques heures pour que la glaire puisse s’écouler du col de l’utérus jusqu’ à la vulve et se faire sentir et voir. Les unions au réveil, le matin, ne vous permettraient pas de savoir si la glaire a commencé à être produite pendant la nuit, indiquant une fertilité potentielle. Une grossesse pourrait donc en résulter. Une fois que vous avez reconnu le sommet de fertilité et attendu trois jours, les unions sont possibles  n’importe quel jour et à n’importe quelle heure jusqu’au début de la menstruation suivante.

Pourquoi est-il important de n’avoir des unions qu’un soir sur deux durant la première partie du cycle avant que la fertilité ne devienne apparente ?

Une journée entière est nécessaire pour que le liquide séminal de l’union de la veille au soir soit complétement éliminé. Sinon, la femme pourrait être induite en erreur par la présence de ce liquide séminal en le confondant avec ses propres sécrétions. La méthode de l’Ovulation Billings ® ne nécessite aucun exercice particulier pour éliminer le liquide séminal. Le surlendemain de l’union, la femme se connecte à ses sensations et reconnait ou non  son profil infertile de base.

Pourquoi conseillez-vous d'attendre dès qu'il y a un changement par rapport au schéma d'infertilité ?

Dans un cycle, il est impossible de savoir quand l’ovulation se produira. Dès qu’un changement par rapport au profil d’infertilité de base est reconnu, vous êtes potentiellement fertile, car la glaire cervicale permet aux spermatozoïdes d’entrer dans l’utérus et les maintient en vie jusqu’à cinq jours. Eviter les unions lorsque des signes de fertilité apparaissent garantit qu’il n’y a pas de spermatozoïdes présents au moment de l’ovulation.

Combien de jours sont disponibles pour des unions dans un cycle classique de 28 jours ?

Les résultats d’un essai de la méthode de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) indiquent qu’environ la moitié des jours d’un cycle de 28 jours sont généralement disponibles pour les rapports sexuels. Les jours d’abstinence incluent la période menstruelle, le moment où la glaire indique une fertilité possible jusqu’à ce que le sommet soit reconnu et les trois jours suivants.

Puis-je apprendre cette méthode à partir d'un livre ?

Beaucoup de femmes ont appris par elles-mêmes avec succès et se débrouillent assez bien tant que leurs cycles suivent un schéma familier. Cependant, toutes les femmes constateront à un moment ou à un autre que leur schéma change, ne serait-ce qu’en vieillissant. Votre enseignante a reçu une formation approfondie et doit continuellement mettre à jour ses connaissances pour conserver son accréditation. Elle saura donc vous aider à interpréter votre tableau de fertilité, quelles que soient les circonstances, et vous aidera à garder confiance, même lorsque votre cycle est perturbé, par exemple en période de stress ou lors du retour à la fertilité après l’allaitement.

Il existe des enseignants accrédités de la méthode de l’ovulation Billings® disponibles dans de nombreux pays du monde et vous pouvez obtenir une assistance individuelle et confidentielle. Pour trouver l’association affiliée la plus proche de chez vous rendez-vous sur cette page

Les règles de la Méthode peuvent-elles être utilisées avec plus de souplesse une fois qu'une femme a une longue expérience de l'évaluation de son propre profil de fécondité ?

De nombreuses femmes découvrent, après avoir utilisé la méthode pendant un certain temps, qu’elles peuvent profiter d’une plus grande liberté pour les unions  que ne le recommandent les règles de la Méthode et éviter encore une grossesse. Ces 4 règles ont été établies pour une sécurité maximale et contiennent une marge de sécurité intégrée. Cependant, les couples qui adoptent une approche plus flexible doivent être préparés à l’éventualité d’une grossesse.

Cette méthode n'enlève-t-elle pas la spontanéité de l'amour ?

L’utilisation de toute méthode naturelle signifie que vous ne pouvez pas toujours avoir des rapports sexuels quand vous en avez envie. Pour éviter une grossesse, vous ne pouvez pas avoir d’union lorsque vous êtes fertile. Cette décision doit être discutée en couple et décidée d’un commun accord. À cela s’ajoutent les nombreux jours où l’amour peut être complètement spontané, sans médicaments ni dispositifs et sans aucun doute sur les effets secondaires des contraceptifs, y compris la baisse de la libido. Les unions possibles n’en sont que plus épanouissants.

Le terme « abstinence » a une forte connotation péjorative aujourd’hui, où l’on peut tout obtenir par « un clic », sans se jamais se restreindre.

Pourtant l’abstinence reflète une sexualité vraiment humaine où les conjoints choisissent volontairement ensemble les moments où ils s’unissent. Soit ils souhaitent différer une naissance , soit ils souhaitent favoriser une naissance. Dans les deux cas, ils connaissent les périodes appropriées pour s’unir.

Le fait de poser un choix, respectueux du souhait de chacun augmente l’estime mutuelle et la complicité du couple, qui sait que s’il doit différer un rapport sexuel, cela ne signifie pas un manque d’amour. Le couple peut s’appuyer sur les unions précédentes et sur les unions qui auront lieu plus tard. L’attente favorise aussi le désir. Chacun se prépare et se réjouit par avance de ces moments partagés.

L’abstinence est une chance pour le couple qui grandit au fil des mois « en valorisant chaque phase du cycle comme ayant sa propre valeur positive . […]Si l’homme et la femme prennent la décision de différer une grossesse, la phase fertile devient un temps où l’amour conjugal est synonyme de fidélité en considération et acceptation de l’autre, en vertu des unions physiques précédentes. De même, la phase infertile devient un temps de bonheur, de don mutuel à l’autre, en signe de gratitude, de solidarité et d’amour. » Dr Lyn Billings.

L’abstinence est un chemin de croissance à découvrir de l’intérieur par le couple. Elle permet de faire grandir l’amour.

Serais-je capable de détecter des changements de sensation ?

Notre expérience est que la grande majorité des femmes peuvent apprendre à détecter les changements parfois subtils de la sensation. En fait, des études montrent que la plupart des femmes peuvent tenir leur tableau de fertilité après seulement un mois d’apprentissage de la méthode de l’Ovulation Billings®. Parfois, accorder trop d’attention à l’apparence de la glaire peut être source de confusion. La sensation prime toujours sur les observations. Ensuite, votre enseignant de la méthode de l’ovulation Billings® peut vous suggérer de « suivre un tableau à l’aveugle » pendant un cycle. Cela se traduit presque toujours par un tableau plus précis.

 

Le stress affecte-t-il les profils de glaire?

Le stress dû à un bouleversement émotionnel ou à une maladie peut retarder l’ovulation et allonger les cycles. Les profils peuvent donc être modifiés. Un exercice intense régulier, comme un athlète d’élite à l’entraînement, peut éliminer l’ovulation et les menstruations. Dans les deux situations, le schéma se régularisera lorsque la vie reviendra à la normale. Rien n’indique que le stress accélère l’ovulation. Votre enseignant sera présent pour vous épauler dans ces situations.

 

Les rapports sexuels peuvent-ils déclencher l'ovulation ?

Non. Des études hormonales sur l’homme ont montré qu’il existe un processus physiologique compliqué et précis sur plusieurs jours menant à l’ovulation. Le stress peut retarder l’ovulation, mais il n’a jamais été démontré que les rapports sexuels accélèrent ce processus.

Certains médicaments affectent-ils la glaire cervicale ?

Oui, indirectement, les médicaments suivants modifient le profil de la glaire avec des effets variables chez différentes femmes :

  • Certains tranquillisants en provoquant une augmentation de la prolactine entraînant un retard de l’ovulation. Cependant, lorsque l’ovulation se produit, elle sera reconnue par le profil habituel de glaire.
  • Les hormones, par exemple la progestérone et les œstrogènes, en interférant avec les niveaux hormonaux normaux de la femme, modifieront le profil de la glaire.
  • Antihistaminiques – seules certaines femmes sont touchées.
  • Médicaments cytotoxiques utilisés dans le traitement du cancer. Ceux-ci empêchent la production de glaire par une action directe sur les ovaires.
  • Antibiotiques – les femmes qui prennent des antibiotiques pour une maladie grave remarquent parfois un changement dans le profil de la glaire. Il s’agit d’un effet induit par le stress de la maladie et non du médicament. Les femmes sous traitement antibiotique prolongé pour une maladie chronique peuvent interpréter avec succès leur profil de glaire.

Les sprays vaginaux et les douches vaginales modifient-ils le modèle de glaire ?

Oui – en produisant une humidité artificielle qui peut altérer vos interprétations. Ils peuvent également provoquer une réaction allergique ou une inflammation, entraînant un écoulement infectieux qui modifie votre profil.
Bien que la propreté soit essentielle à une bonne santé et une considération importante dans une relation sexuelle, il est inutile et déconseillé d’utiliser ces préparations pour nettoyer le vagin. Le vagin est autonettoyant et le lavage externe suffit.

 

Puis-je combiner des préservatifs ou un diaphragme avec la méthode ?

Non. Toutes les méthodes de barrière ont un taux d’échec de méthode, donc leur utilisation pendant la période fertile peut entraîner une grossesse. De plus, le préservatif ou autre dispositif sont souvent lubrifiés et altèrent la perception de ses sécrétions par la femme. Elle ne peut distinguer ses propres sécrétions de celles induites par le dispositif, d’où une grande incertitude pour connaître sa fertilité réelle. Cette incertitude est source d’erreur.

Puis-je combiner le coït interrompu ou le retrait avec la méthode ?

Non. Même sans éjaculation, quelques gouttes de liquide séminal peuvent être déposées dans le vagin et contenir des spermatozoïdes. Ceux-ci peuvent alors féconder l’ovule.

Puis-je combiner le contact génital avec la méthode ?

Non. Même sans éjaculation, quelques gouttes de liquide séminal peuvent être déposées à l’entrée du vagin et contenir des spermatozoïdes. Les spermatozoïdes sont mobiles et peuvent alors pénétrer dans le vagin pour féconder l’ovule.

Dans la Méthode de l’Ovulation Billings ®, l’abstinence signifie : « aucun contact génital ».

Seule l’abstinence de contact génital peut garantir que vous ne deviendrez pas enceinte pendant que vous êtes fertile.

La quantité de glaire est-elle importante ?

Oui. En absence de glaire, les spermatozoïdes ne peuvent pas survivre. Cela est source d’infertilité.

Mais la seule présence de glaire, même si elle est faible et invisible,  permet à la femme de ressentir des variations de sensation et lui indique sa fertilité.

La méthode de l’Ovulation Billings ® permet à des femmes ayant justement peu de glaire de concevoir car elles sont sensibilisées à la reconnaître et savent donc quand avoir des unions pour concevoir.

Il peut arriver que certaines femmes n’aient pas de sécrétion de glaire durant de longs mois, il faudra alors consulter pour rechercher la cause de cette infertilité.

Puis-je tomber enceinte dans les « premiers » jours ?

Oui car la glaire cervicale peut être produite très tôt dans le cycle. Une union à ce moment là conduira à une conception.

J'essaie d'avoir un bébé depuis plus d'un an. La Méthode de l'Ovulation Billings® peut-elle m'aider à tomber enceinte ?

Oui. Tenir votre tableau de fertilité selon la méthode d’ovulation Billings® augmentera considérablement vos chances d’identifier le moment optimal pour la conception dans votre cycle. Il est suggéré que vous appliquiez les règles d’avant sommet comme d’habitude pour vous permettre de reconnaître le début d’une fertilité potentielle. Si vous vous abstenez ensuite d’avoir des rapports sexuels jusqu’à ce que la sensation soit glissante et que la vulve soit molle et enflée, vous maximiserez vos chances de concevoir. Les rapports sexuels sont recommandés pendant les jours glissants et pendant les deux premiers jours après le sommet de fertilité. Même si les cycles sont longs et l’ovulation peu fréquente, l’utilisation de ces directives vous donnera les meilleures chances d’obtenir la grossesse souhaitée.

De récentes études scientifiques prouvent l’efficacité de la Méthode de l’Ovulation Billings ® pour les couples dits « hypofertiles ». Lisez  notre page sur ce sujet pour avoir davantage de détails.

La fertilité est aussi liée à une bonne hygiène de vie : alimentation saine, bon sommeil, pas de prise intempestive de tabac/ alcool ou autre substance addictive, pratique de sport, pas de stress intense. La psychologie et l’harmonie des conjoints est aussi capitale pour concevoir.

Votre enseignant est aussi en mesure de voir des anomalies sur votre tableau de fertilité. Il n’est pas médecin mais peut être amené à vous demander de consulter afin de résoudre les causes de dysfonctionnement.

Dans tous les cas, votre tableau de fertilité est un atout majeur pour favoriser une conception

Est-il possible d'ovuler deux fois dans un cycle ? Cela affecte-t-il la fiabilité de la méthode ?

Oui, il est possible d’ovuler 2 fois dans le cycle mais les études scientifiques indiquent qu’alors les deux ovules seront libérés le même jour. Cela n’affecte donc pas les règles de la Méthode, ni sa fiabilité. Parfois, la fertilité est repérée mais n’aboutit pas au jour sommet. Il n’y a donc pas eu ovulation. Ensuite, la sécrétion de glaire peut revenir et aller jusqu’à un sommet et donc l’ovulation se produit.

La femme peut croire qu’elle a eu 2 ovulations, mais ce n’est pas le cas. En résumé : un sommet = 1 jour d’ovulation.

 

La méthode est elle compatible avec des cycles irréguliers ?

OUI, car la méthode étudie les profils de fertilité. La femme apprend à les identifier quels qu’ils soient. Elles  sait alors quelle règle appliquer au bon moment. Quelle que soit la période de sa vie féconde : arrêt pilule, allaitement, pré-ménopause, ovulation retardée, la méthode est applicable.

Pourquoi la méthode est-elle incompatible avec la pilule ?

Les différentes pilules bloquent l’ovulation. Les saignements qui en dérivent ne sont pas des règles mais des saignements de privation. Il n’y a plus de cycle, ni de variations hormonales. Il n’y a donc plus de sécrétions de glaire cervicale. La femme ne peut donc pas ressentir des modifications de sensations à la vulve.

Pourquoi la méthode est-elle incompatible avec les kits d'ovulation (bandelette LH)

Tout ajout ou suppression des règles de l ‘authentique méthode diminue sa fiabilité. Les kits de test LH de l’ovulation disponibles dans le commerce mesurent le pic de LH. Cette hormone hypophysaire déclenche habituellement l’ovulation. Mais pas toujours ! Le femme peut être induite en erreur et croire ainsi que son ovulation a eu lieu. Par ailleurs, elle aura tendance à davantage faire confiance au résultat du test qu’à ses propores sensations. Pour mieux comprendre pourquoi l’utilistation de test d’ovulation LH n’est pas souhaitable, lisez cet article.